Livre précédentLivre suivant


Paysages de l'âme, Jean-Jacques Rousseau dans la nature

Photographies : Daniel Challe
Texte : Jean-Pierre Ferrini

Hors collection
24 cm x 29,7 cm – 80 pages
32 photographies en couleur
Couverture reliée
ISBN : 978-2-919077-10-6
Prix : 28 €


Frais de port offerts
Feuilleter le livre
Ajouter au panier

Chez Jean-Jacques Rousseau, l'écriture naît de la promenade, au milieu des rochers et des bois, des montagnes et des lacs. Tout au long des Confessions et des Rêveries, la question du regard est omniprésente. Regard intérieur, tourné vers soi, et regard extérieur qui rencontrent comme une – matière de rêve – le paysage.
Cheminant en pays rousseauiste avec sa chambre photographique, Daniel Challe s'est attaché au fil de ses promenades à dessiner un écheveau secret tissant une constellation géographique affective: celle qui relie les paysages du Val de Travers en Suisse aux sous-bois d'Ermenonville dans l'Oise, les massifs montagneux de la Chartreuse et du Valais aux vallons de Maubec, les miroitements des rivages des lacs alpins au jardin des Charmettes.
Dans l'essai qui accompagne les photographies, Jean-Pierre Ferrini médite à propos du regard de Rousseau sur la nature: " Un des traits caractéristiques de Rousseau est qu'il subjectivise le paysage, qu'il est le paysage qu'il voit, disparaît dedans. Le paysage que nous voyons, nous le voyons du point de vue de Jean-Jacques. Nous faisons l'expérience d'une disparition ou d'une dissolution de l'homme dans la nature s'anéantissant devant Dieu en une prière reconnaissante de pouvoir jouir de toute cette beauté. Le lac, les lacs (Léman, Annecy, Majeur, Bienne…) comme métaphore, chambre noire du miroir de l'âme. "
Ce livre interroge le regard fondateur de Rousseau sur le paysage en l'abordant sur ces deux versants : esthétique à travers des réminiscences de la peinture française, éthique dans son questionnement très contemporain sur notre rapport à la nature et la question cruciale de notre XXIe siècle : celle de l'écologie.