Échappées belles

diplômés de l’ENSP d’Arles [2012]

du même auteur

Photographies Échappées belles [2012]diplômés de l’ENSP d’Arles – Pauline Ballet, Aï Estelle Barreyre, Romain Baujard, Hélène Canaud, Marie Brosillon-Schneider, Sylvain Couzinet-Jacques, Julia Denat, Andrés Donadio, Loraine Drescher, Julie Hascoët, Delphine Jourdan, Laure Ledoux, Juliette Martin, Rémy Moulin, Marion Normand, Érika Paoletti, Olga Perets, Mélanie Pottier, Mouna Saboni, Marie Sommer, Laëtitia Soufflet, Hannelore Stessel et Émilie Traverse

Texte Rémy Fenzy, Christian Milovanoff

Collection Hors collection – FR

Format 15 cm x 20,5 cm – 106 pages  – 85 photographies en couleur, broché

ISBN  978-2-919077-11-3

15,00

Cette édition – la première du genre depuis la création de l’École nationale supérieure de la photographie – rend compte des manières exemplaires avec lesquelles de jeunes diplômés savent décidément incarner ce mouvement vital, capable d’envisager un autre état de choses, pour reprendre l’expression de Jacques Rancière, cela après avoir suivi trois années d’études approfondies de l’image fixe et parfois en mouvement, trois années au cours desquelles se sont développés des projets audacieux, à la fois théoriques et pratiques, hors du commun, loin des postures fébriles des disciples aveugles de l’art rétinien. Ce catalogue confirme bien que l’activité de recherche reste, par essence, inhérente à l’activité artistique et que cet enjeu occupe une place importante au sein de l’ENSP ; l’image, plus qu’ailleurs, y est pensée avec exigence et précision.

Symboliques, imaginaires, poétiques, engagées, les œuvres ici présentées s’inscrivent naturellement dans la complexité de toute entreprise artistique comme de toute pratique esthétique contemporaines mais, par leur pertinence et leur singularité, elles révèlent au mieux cette idée que fort heureusement d’autres modes d’être au monde, y compris dans le rapport à autrui, peuvent s’envisager. C’est la raison pour laquelle il convient de faire confiance aux étudiants, il faut faire confiance à leur capacité de toujours expérimenter, explorer, inventer de nouveaux territoires de vie. Nos sociétés en ont besoin.

Extrait du texte de Rémi Fenzy, directeur de l’ENSP.