Petites histoires

Fred Boucher [2003]

du même auteur

Photographies Fred BoucherPetites histoires Fred Boucher

Textes Denis Dormoy

Collection Hors  collection – FR

Format 21 cm x 21 cm – 72 pages  – 27 photographies en couleur, Broché avec rabats 

ISBN 2-914416-16-4

18,00 13,50

« Ça c’est Fernande, une bonne bête. Vous pouvez lui faire confiance. On n’en a pas eu beaucoup de comme ça. Un vrai bon cœur de vache, une crème, facile à vivre. Pas de brusques coups de queue ou de coups de patte en traître quand vous êtes là à la traire, la joue collée à l’odeur large de son pelage lisse et chaud. Faut dire qu’on s’entend bien toutes les deux, je lui fais la conversation, je lui raconte mes petites misères et le reste aussi. Et puis pour la traite, je m’y connais. Ça a commencé quand j’étais gosse, le soir après l’école, puis le matin avant d’aller à l’école, fallait bien aider, j’aimais ça, fallait donner un coup de main. Un coup de main, c’est bien ça. Faut avoir le coup de main pour que le lait gicle du trayon, une main délicate et ferme à la fois. C’est pas donné à tout le monde. Quand le photographe il a essayé l’autre jour, heureusement que Fernande est une bonne bête, il pressait, tirait, tordait les trayons, il la torturait et il n’a même pas pu tirer une goutte de lait. Bon, c’est pas son métier, il a essayé, c’est déjà bien.

Pourquoi qu’elle s’appelle Fernande ? Bah, j’en sais trop rien. On a toujours eu une vache qui s’appelait comme ça. Et de sales bêtes des fois, des caractères. Je pense que c’est peut-être depuis l’époque de Fernandel, parce qu’autrement j’ai jamais connu ni femme ni vache qui s’appelait comme ça. C’est mon mari qu’a dû commencer. Comme il aimait bien rigoler, à l’époque, il avait baptisé nos deux chevaux Bourvil et Fernandel… »

Denis Dormoy